Les 75 ans de la Retirada : Minuit dans le siècle en Espagne. Histoires de chair et d’os

Dans le cadre des CONFERENCES, EXPOSITIONS, PROJECTIONS
mardi 4 février 2014
popularité : 17%

Conférence giménologique à Mirepoix le 25 février 2014

Dans le cadre des CONFERENCES, EXPOSITIONS, PROJECTIONS

Les 75 ans de la Retirada : Minuit dans le siècle en Espagne. Histoires de chair et d’os.

Organisées par la Médiathèque Intercommunale du Pays de Mirepoix

Les 20, 21, 25, 27 et 28 Février 2014






Le mardi 25 février à 20 heures dans la salle de cinéma de la médiathèque, une table ronde évoquera quelques aspects de la révolution et de la contre-révolution en Espagne dans les années 1930.

Les Giménologues présenteront leurs travaux anciens [1] et nouveaux : les Souvenirs de la guerre d’Espagne d’Antoine Gimenez les ayant embarqués dans une histoire pleine de rencontres et de trouvailles. Ils évoqueront les causes et la nature de l’expérience révolutionnaire espagnole et ce que les anarchistes ont tenté dans les villes et les campagnes :

« La révolte des masses espagnoles ne fut pas un combat qu’elles menèrent pour améliorer leurs conditions de vie dans le cadre d’un système capitaliste admiré, mais un combat contre les premières manifestations d’un capitalisme honni. (…) Quelles que soient les concessions faites dans les dernières décennies aux nécessités du progrès industriel, le travailleur espagnol ne s’est jamais résigné comme ses collègues anglais et allemands à n’être qu’un simple employé de l’industrie. (…) Telle est pour moi la clef de la position privilégiée de l’anarchisme en Espagne » [2].

Une table des livres sera proposée où seront entre autres présentes les éditions du Coquelicot de Toulouse.

Nous attirons l’attention sur la projection le 20 février à 21h du film de François Boutonnet, Il nous faut regarder (2009), où Jordi Gonzalbo apparaît. Il sera présenté par le réalisateur au cinéma de Mirepoix. Voir la fiche du film dans l’article 425.
Jordi Gonzalbo sera présent et à l’écoute des lecteurs ariégeois de ses Itinéraires Barcelone-Perpignan [3].

Le 21 février à 20h à la salle des fêtes de Léran, dans le cadre de la table ronde sur la Résistance dans le Sud-Ouest de la France, Olivier Clastres, chercheur indépendant présentera ses recherches (inédites) sur le maquis non répertorié « Bataillon Del Rio » à partir du témoignage de José Alpuente. Constitué par la CNT à St Girons ce maquis rassembla plusieurs groupes répartis en Ariège et Haute-Garonne.


Au cours de la même soirée Enric Melich, résistant, [4] reviendra sur son expérience dans les maquis de l’Aude. Henri Melich est également l’auteur d’un témoignage sur sa participation à la Reconquista de España en 1944, et sur les exécutions commises par les communistes espagnols, publié dans l’ouvrage Les Dossiers noirs d’une certaine résistance. Trajectoires du fascisme rouge, Ed. Cercle d’Etudes Sociales, Perpignan, 1984. Enric participe actuellement à la réactualisation de ces Dossiers noirs en vue d’une édition en espagnol à paraître chez Virus à Barcelone.

Et nous rappelons qu’après des séances de signature à la maternité d’Elne les 22 et 23 février, notre ami Antonio Altarriba, sera présent le vendredi 28 février, 20h, à Mirepoix, au Cinéma, pour une table ronde sur l’art en guerre et en exil.

Les giménologues, le 3 février 2014


CONFERENCES, EXPOSITIONS, PROJECTIONS.

Les 75 ans de la Retirada :
Minuit dans le siècle en Espagne. Histoires de chair et d’os.

PROGRAMME DÉTAILLÉ


Jeudi 20 février 2014, 21h : Soirée de projection de films documentaires, en présence des réalisateurs. Cinéma de Mirepoix. 05 61 68 29 98. (Tarif habituel).

- François Boutonnet, Il nous faut regarder - 2009 – 52min - Réalisation : François Boutonnet - Musique : Pascal Comelade
Le film évoque la vie de deux personnages hors du commun, Jordi et José, qui ont connu, enfants, la guerre d’Espagne, la Retirada, les camps, l’exil. Ces libres héritiers de la révolution espagnole ont cependant construit dans le sud de la France une vie riche, inventive, altruiste et exemplaire. Malgré l’exil et peut-être même à cause de l’exil.
Jordi Gonzalbo sera présent et à l’écoute des lecteurs de ses Itinéraires Barcelone-Perpignan [5].

- Neus Viala, Un îlot dans la tempête – 2005 - 52 min. Réalisation : Neus Viala.
En 1941, une centaine d’enfants d’origine juive arrivent depuis la Belgique au Château de la Hille en Ariège, un home d’enfants géré par la Croix-Rouge suisse – Secours aux enfants. Au cœur des témoignages, une femme exceptionnelle, Rösli Näf, alors responsable du home d’enfants. Rompant avec les directives de son organisation, elle décide de tout faire pour sortir les plus âgés du Camp du Vernet où ils avaient été emmenés par la gendarmerie française en août 1942. Avec la complicité d’autres personnes, elle leur évite de justesse la déportation et n’aura de cesse de faciliter ensuite leur fuite vers la Suisse ou l’Espagne. Ce film qui tente de démêler l’enchaînement des événements, l’attitude des habitants, est avant tout un hommage à la lucidité et au courage de ceux qui savent prendre leurs responsabilités, y compris dans la désobéissance.

- Dolores Toledano, Paroles d’oubliés. 2010 - 20mn (avec une lecture de l’auteur).

Vendredi 21 février 2014, 20h à Léran, salle des fêtes. Gratuit. Table ronde : Retirada et Résistance dans le Sud-Ouest de la France. Témoignages, Itinéraires et Implications contemporaines. Dénuement, diversité, altruisme, loyautés, solidarités. Universalisme et territoires.

Intervenants :
- Musée de la déportation et de l’internement de Varilhes. Association MRA-ST Mémoire et résistance en Ariège, Solidarité transfrontalière. Olivier Nadouce, Hugues Vergé, Maryse Roig. Ecrivains, conférenciers.
- Olivier Clastres, chercheur indépendant, sur le maquis non répertorié « Bataillon Del Rio » constitué par la CNT à St Girons, composé de plusieurs groupes répartis en Ariège et Haute-Garonne.
- Enric Melich, résistant, libraire. Retirada et résistance dans l’Aude.

Mardi 25 février 2014, 20h, à Mirepoix, Cinéma. Gratuit : Table ronde : Révolution et contre-révolution en Espagne. Forces en présence pendant et après la guerre civile espagnole. Une esquisse non exhaustive. Quelles idées-forces ? Quelles lignes ? Clivages et positionnements. Lignes de fronts, zones grises et fronts calmes.

Intervenants :
- Les Giménologues, auteurs des « Fils de la nuit, souvenirs de la guerre d’Espagne. » l’Insomniaque éditeur, 2006 (épuisé). Il existe une version espagnole actualisée et augmentée parue en deux volumes en 2009 aux Pepitas de Calabaza de Logroño sous les titres : « Del amor, la guerra y la revolucion » et « En busca de los hijos de la noche ». Elle sera présente sur la table des livres ainsi que le livre de Juan Gutierrez qui vit à Banat : Los hijos de Lucas Gutiérrez López. Una historia de la gente de Alhama de Granada. Editorial La Peña, Granada 2012
Sans oublier les ouvrages des éditeurs régionaux présents.

Jeudi 27 fevrier 2014, 21h, à Mirepoix, Cinéma : Projection du film Le Pain noir. Agusti Villaronga. Fiction. 2010.

Vendredi 28 février 2014, 20h, à Mirepoix, Cinéma, Gratuit : Table ronde : l’art en guerre, en exil ; l’art de « passer », quelles mémoires pour la guerre d’Espagne ? Fraternisations. Filiations. Déportations. Enracinements. Témoignages d’ici, et d’aujourd’hui.

Intervenants :
- Antonio Altarriba, journaliste, professeur de littérature, auteur de « l’Art de Voler », Denoël, 2011.
- Georges Bartoli, journaliste, écrivain, auteur de « la Retirada », Actes Sud BD, 2009.
- Serge Pey, poète, plasticien, professeur au Mirail, auteur du « Trésor de la guerre d’Espagne. Récits d’enfance et de guerre », Zulma, 2011.
- Serge Utgé-Royo, poète, chanteur, qui participera à la table ronde et nous offrira un émouvant concert. (sous réserve)

Médiathèque intercommunale du Pays de Mirepoix,
14 rue Vidal Lablache, 09500, Mirepoix. 05 61 68 81 44

En Partenariat avec le Cinéma Municipal de Mirepoix et le Conseil général de l’Ariège.


[1L’ouvrage Les fils de la nuit, souvenirs de la guerre d’Espagne, l’Insomniaque éditeur, l’édition de 2006 étant épuisé nous mettons à disposition une version espagnole - actualisée et augmentée - en deux volumes en 2009 aux éditions Pepitas de Calabaza de Logroño, sous les titres : Del amor, la guerra y la revolucion et En busca de los hijos de la noche.

[2Franz Borkenau dans The Spanish Cockpit, 1937, Ed. Ivréa, 2003, pp. 29-30.

[4Voir sa notice biographique ici : losdelasierra


Brèves

7 septembre 2014 -  Publication des souvenirs de
Josep Llados

Josep LLADOS TARRAGO
Guerre et Exil d’un Républicain Espagnol
Bergerac, auto-édition (...)

7 septembre 2014 - Appel à SOUSCRIPTION
à paraître en octobre 2014

A chacun son exil
Itinéraire d’un militant libertaire espagnol
d’Henri Mélich (...)

1er septembre 2014 - L’écho des pas
de Juan Garcia Oliver
à paraître en octobre 2014

Lire la présentation de la prochaine publication
de L’écho des pas
de Juan Garcia (...)

3 février 2014 - FESTIVAL DE LA BANDE DESSINÉE à Elne (Pyrénées-Orientales)

Cette année le 12ème FESTIVAL DE LA BANDE DESSINÉE
se déroulera à la maternité Suisse (...)

4 février 2013 - Barcelona el 7 de febrero

La próxima presentación del libro
Los hijos de Lucas Gutiérrez López
Una historia de la (...)