L’ultime exil d’Henri Melich

Ce n’est rien de dire que cet homme modeste et délicat va nous manquer terriblement. Au téléphone il y a près d’un mois il était toujours prêt à commenter les ouvrages parus, les nouvelles des amis et amies, ou les avancées du film "Amis dessous la cendre…"*
[ on peut le voir apparaître ici dans ce documentaire quasiment terminé : https://fr.ulule.com/amisdessouslacendre/news/

* Le premier titre du film était "La Visite" ]

Henri était représentant dans le sud de la France des éditions Ruedo Iberico en 1975, et il participait à l’édition du bulletin clandestin Acción anarcosindicalista (Barcelone, 6 numéros, 1975-1976) composé en Espagne, imprimé à Perpignan puis réintroduit en Espagne.
Il contribua au passage de propagande et de militants clandestins des deux côtés des Pyrénées.
Beaucoup se souviendront de la Librairie Espagnole de Perpignan qu’il reprit et anima avec peu de moyens en 1975. Sise au 40 de la rue Jean-Payra, elle devint un important lieu de rencontre pour les Espagnols de passage et les réfugiés politiques.
Elle fut plastiquée en juillet 1976 par des nervis franquistes.

Aboutissement de son amour des livres , Henri aura eu le plaisir de voir ses deux ouvrages publiés avant de tirer sa révérence.
On pourra suivre son riche et passionnant parcours et consulter entretiens et ouvrages dans cette rubrique qui lui est consacrée :

http://gimenologues.org/spip.php?rubrique77

et notamment la recension de son autobiographie : http://gimenologues.org/spip.php?article626

Les giménologues, 11 juillet 2021.