À Cluny le vendredi 22 juillet 2016 à 20 heures
Ciné-débat autour de « Ortiz, général sans dieu ni maître »
film d’Ariel Camacho, Phil Casoar et Laurent Guyot
Article mis en ligne le 13 juillet 2016
logo imprimer

À Cluny le vendredi 22 juillet 2016 à 20 heures
Ciné-débat autour de « Ortiz, général sans dieu ni maître »
film d’Ariel Camacho, Phil Casoar et Laurent Guyot

http://www.clunisois.fr/agenda/evenement/cine-debat-ortiz-general-sans-dieu-ni-maitre/

Nous n’y serons pas, mais nous saluons cette initiative ; nos livres seront à disposition et notamment A Zaragoza o al charco ! [1] qui s’aventure cette fois au sud de l’Ebre, (face à Belchite) au sein de la colonne milicienne de Barcelone conduite par Ortiz (membre de Nosotros). Autant la personnalité de Durruti a été portée au pinacle et sacralisée (par ceux qui ont voulu le faire taire – les comités directeurs de la CNT-FAI), autant celle d’Ortiz a été expédiée dans les poubelles de l’histoire.

Les mêmes problèmes signalés dans les Fils de la nuit ressurgissent ici : abandon des miliciens et du front couplé à une militarisation qui sabordera l’offensive sur Saragosse et le projet d’attaque guérillera (dit comuna libre).
Le Comité Régional de la CNT d’Aragon se retrouvera plutôt seul à soutenir les collectivités rurales, avec un conseil d’Aragon de plus en plus contrôlé par l’Etat.

On sait comment la CNT-FAI força la main à Durruti afin qu’il quitte l’Aragon pour Madrid. Ortiz va aussi subir les foudres de l’Organisation, mais auparavant, dans le même esprit que Buenaventura, cet ouvrier du Bois s’improvisa combattant en rase campagne, rassembla les forces miliciennes et militaires, protégea les collectivités en voie de constitution et s’opposa à la mainmise progressive du PSUC en Aragon.

Les Giménologues, 12 juillet 2016




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.59