La "capilla gitana" de la Modelo de Barcelone

Dans le cadre du processus de "réhabilitation" de nombreuses prisons de part le monde, on apprend qu’il est question de récupérer les fresques picturales du prisonnier Helios Gómez

Les peintures réalisées dans les années 1950 dans une cellule convertie en chapelle furent recouvertes en 1998 pour des "raisons d’hygiène" ... la vierge à l’enfant et autres angelots étaient dessinés en tant que gitans.
Sur le parcours du peintre, gitan lui-même né à Séville, très connu pour les illustrations qu’il réalisa pour les journaux, les revues, les campagnes d’affiches , etc. durant la guerre civile voir : https://barcelonasecreta.com/capilla-gitana-la-modelo/
et
https://www.solidaridadobrera.org/ateneo_nacho/paginasagora/paginasarticulos/helios_gomez.html

Il serait question de réhabiliter cette oeuvre et de la conserver sur place grâce aux efforts du fils d’helios, Gabriel Gómez ; une requête dans ce sens est présentée à la Generalitat de Catalunya :
http://www.heliosgomez.org/capillagitana.htm

En 2017, la prison Modelo fut fermée, puis ré-ouverte en 2018 et utilisée par la Generalitat en tant que lieu de visite mémorielle et de manifestations culturelles.
Victor Simal et l’équipe de tournage de "Amis dessous la cendre" purent filmer, juste avant la fermeture définitive des lieux en 2020.
Actuellement les travaux de réaménagement de cet espace (avec musée, habitations, école, jardin...) sont en cours. Pour en savoir plus sur ce processus de "réhabilitation" et de patrimonialisation d’un bâtiment qui a vu passer 1000 exécutions en 113 ans :
https://barcelonasecreta.com/readaptacion-de-la-modelo/
https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/pyrenees-orientales/catalogne-barcelone-centre-torture-franco-transforme-musee-1715513.html
On notera dans ce dernier article qu’il est même question de "rédemption"...
(de l’Etat ?)

On verra dans la troisième partie de ce film, qu’ils sont légions de part le monde ces lieux de tortures aménagés pour la culture :
https://www.youtube.com/watch?v=scOIhjp1Ppw

les giménologues, 20 décembre 2021