KOKOCZYNSKI Georgette, dite Mimosa
Un petit élément nouveau

Suite de l’article http: //gimenologues.org/spip.php ?article481
lui-même revu et corrigé

On nous a transmis un article paru dans Le Front Comtois, organe du front populaire à Dôle, daté du 9 janvier 1937. Il est intitulé : "Georgette KOKOCZYNSKI ".

Il fut rédigé par le socialiste André Barthélemy qui rencontra brièvement Georgette en juillet 1936 chez lui. Elle l’entretint de son désir de rejoindre l’Espagne :

"Une petite femme blonde, toute jeune et frêle était arrivée chez moi, un soir de juillet dernier, toute ruisselante, sous une pluie battante. […] Elle nous parla de l’Espagne, des événements angoissants qui venaient d’y surgir."

Il apprit plus tard qu’elle était bien allée en Espagne, et qu’elle y mourut :

"Hier un choc : la photo de la frêle petite fille blonde, pâle et douce, au béret rouge, encadrée de noir dans la revue du Comité mondial des femmes contre la guerre et le fascisme, ’Femmes’, et la triste nouvelle : Georgette KOKOCZYNSKI a été tuée sur le front d’Aragon !".

André Barthélemy rend compte avec une grande délicatesse et une immense tristesse de ce moment passé avec elle, et lui rend hommage :

"Nous nous inclinons avec une douloureuse émotion devant le sacrifice de cette vaillante et simple jeune femme qui partit , sans doute seule, vers l’Espagne en feu, comme elle était partie seule sur les routes du Jura…".

Les giménologues, 2 août 2020.

p-s : nous sommes à la recherche de cette revue du Comité mondial des femmes contre la guerre et le fascisme : Femmes.