Recension parue dans le Monde Diplomatique d’avril 2017

« ¡A Zaragoza o al charco ! Aragon, 1936-1938. Récits de protagonistes libertaires » Les Giménologues
samedi 1er avril 2017
popularité : 20%

Recension parue dans le Monde Diplomatique d’avril 2017 [1]

« ¡A Zaragoza o al charco ! Aragon, 1936-1938.
Récits de protagonistes libertaires », Les Giménologues.

Les Giménologues - L’Insomniaque, Lagarde-Montreuil, 2016, 448 pages, 20 euros.

Parallèlement à la réédition largement augmentée des Mémoires d’Antoine Gimenez sur la guerre d’Espagne, Les Fils de la nuit (Libertalia, 2016), les auteurs livrent ici leurs autres recherches : quatre témoignages recueillis auprès de militants de la CNT-FAI (alliance de la Confédération nationale du travail et de la Fédération anarchiste ibérique), aujourd’hui disparus, ou de leurs enfants. Celui de Juan Peñalver Fernández concerne également l’exil et le passage de relais d’une génération à l’autre dans la lutte antifranquiste. Fidèles à leur méthode, qui consiste à tenter d’« articuler les histoires particulières et l’analyse des questions collectives », les Giménologues livrent un très riche matériel documentaire, en particulier sur deux colonnes de la CNT qui combattaient en Aragon, ainsi que sur les collectivisations dans cette région. Ils complètent leur propos par des analyses sur les conditions de la mise en route du projet communiste libertaire en Aragon et sur la question controversée de la violence révolutionnaire, des années 1930 à nos jours.

Charles Jacquier



Brèves

23 octobre 2016 - Causerie des Giménologues à Publico

le 5 novembre 2016 autour de nos dernières publications
Les Fils de la nuit (réédition (...)